Bonjour à tous, dear jardiniers,

Ça fait longtemps que je n’avais pas pris la plume sur le blog de La Box à Planter pour vous raconter les coulisses. Je suis donc ravie de vous retrouver aujourd’hui pour vous montrer l’envers des coulisses, et les ficelles de l’entreprenariat. Et oui, car derrière la superbe équipe qui m’entoure au quotidien, nos fournisseurs aux petits oignons, et votre soutien quotidien, se cachent d’autres personnes qui tirent mes ficelles à moi, pour me permettre d’aller dans le droit chemin ! En effet, entreprendre à 25 ans n’est pas un métier de tout repos. Même si ce métier s’apprend « en faisant », quelques personnes sont aussi derrière moi pour me permettre de tenir le cap. Je vous montre aujourd’hui comment bien s’entourer quand on entreprend, en vous présentant cette grande famille !

Ludovic, l’ami-entrepreneur

En arrivant sur Nantes avec Quentin, mon associé, nous étions un peu seuls face à notre petite entreprise, qui ne connaissait pas la crise ! Heureusement, nous avons vite fait la connaissance de Ludo, fondateur de Doyoubuzz, aux valeurs très proches des nôtres et avec la même vision de la vie. Échanger sur ces problématiques ensemble, profiter de son réseau pour rencontrer des personnes clés pour nous… C’était un premier coup de « pousse » qui nous a fait beaucoup de bien ! Il suit toujours assidûment l’entreprise, et échanger (quelques bières ?) avec lui, est toujours un plaisir.

Laure Merlin, facilitatrice

Laure, ma « facilitatrice »

Laure est arrivée comme une pièce du puzzle qui me manquait pour avancer en décembre. Quentin, mon associé, va peu à peu quitter le navire de La Box. Ainsi, ce n’est pas toujours simple de savoir comment se préparer à ce départ. Elle nous a donc aidé en nous fournissant une boite à outils formidable : le développement personnel. J’y ai découvert un univers des possibles infini, et des outils très précis pour mieux communiquer, prendre du temps pour soi, gérer ses émotions… Chaque mois, j’en apprends tellement grâce à elle. Un antibiotique à prendre de façon systématique !

Christophe Rozuel, mentor Moovjee de La Box à Planter

Christophe, mon mentor

En avril 2016, il y a (déjà) plus d’un an, j’ai eu la chance de remporter le prix Moovjee qui récompense les entrepreneurs de moins de 26 ans. Il ouvre droit à un programme de mentorat d’un an, où le jeune entrepreneur (ici, moi !) est suivi par un entrepreneur expérimenté. Ce dernier aide ainsi son “menti” pour travailler sur son « savoir-être » d’entrepreneur. J’ai ainsi fait la rencontre de Christophe, qui m’aide et me suis depuis septembre. Nos RDV mensuels sont une bouffée d’air frais pour travailler sur la mission de La Box et éviter de perdre le cap, les valeurs de l’entreprise, la cohésion d’équipe… Son calme à toute épreuve me permet de garder les pieds sur terre. Enfin, son amour pour la mer me donne droit de divaguer sur d’autres sujets au bon vouloir des préoccupations de mon quotidien d’entrepreneur !

Benoit, le co(ol)mptable

Quand il a fallu créer l’entreprise, le plus gros casse-tête a été de trouver un « bon » comptable. Je me souviens qu’on en ait rencontré quelques-uns, qui ne parlaient pas la même langue que nous. On débarquait presque sur une autre planète, remplie de chiffres, de lois, de procédures. Loin de nos graines et de nos réseaux sociaux, nous étions perdus.
Jusqu’à ce qu’on fasse la rencontre de Benoit, qui a co-créé un lieu nantais dédié aux start-ups, le Start-up Palace. Il parlait la même langue que nous, et nous a confié qu’il « ne travaille qu’avec des gens avec qui il s’entend bien ». Une philosophie qui nous colle à la peau.
Benoit nous a vite pris sous son aile et est toujours là en cas de pépin. C’est depuis devenu plus qu’un co(ol)mptable, un ami !

Nicolas Gaté, le comptable de La Box à Planter

Nicolas, l’as de la compta

Derrière le cabinet comptable de Benoit, se trouve Nicolas. C’est lui qui gère au quotidien les chiffres de La Box à Planter. La paperasse n’a jamais été mon fort ! Après avoir embêté ma maman jusqu’à mes 23 ans, c’est lui qui prend la relève, à chaque fois que je reçois un courrier du RSI et que je « comprends paaaaas ».

Patience et sourire sont ses maîtres-mots. Merci, et chapeau de me supporter quotidiennement 😉

Véronic Durand, des Master Mind

Julie, Coline et Véronique, les Mastermind girls

Chaque mois depuis novembre s’est instaurée une routine. Je m’éclipse le temps d’une demie-journée des bureaux de La Box, et je rejoins trois amies entrepreneurs. Nous nous prêtons à un exercice qui s’appelle le « Master Mind Group ». Ce n’est pas un jeu de société mais ça en a l’allure. À tour de rôle, nous exposons une problématique de notre quotidien entrepreneur, que nous résolvons avec une méthodologie bien spécifique, Made In USA.

Un rendez-vous précieux qui m’a par exemple ouvert les yeux sur la nécessité d’embaucher quelqu’un en gestion d’entreprise pour m’assister au quotidien. C’est ainsi que Camille a intégré l’équipe quelques semaines plus tard.

Je pense avoir fait un beau tour d’ensemble des personnes qui gravitent autour de la green team. Ils me permettent de gagner de la hauteur, et je leur suis éternellement reconnaissante !

J’espère que vous avez pris plaisir à les découvrir, et à peut-être vous en inspirer si vous êtes à votre compte.

Je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures !

Derniers articles

Le plaisir de voir grandir des graines biologiques de qualité sélectionnées pour être semées pendant la saison. Être (vraiment) accompagné pour adopter la main verte, découvrir une surprise jardinage et beaucoup d’émerveillement, le tout à chaque saison…. c’est ça La Box à Planter !