La semaine dernière, nous vous donnions nos conseils et astuces pour commencer à cultiver sur votre balcon. Aujourd’hui, nous avons “soif de plus grands espaces” ! Dans cet article, vous trouverez donc nos explications pour bien créer un potager dans son jardin.

Alors on enfile une tenue qui craint rien, une paire de gants de jardin et…. direction le jardin !

Bien choisir ses outils : Je m’équipe !

outils pour jardiner pas cher

Pour commencer à travailler la terre de son jardin, il faut d’abord bien s’équiper. Une règle d’autant plus important pour les grands espaces, car mal équipés vous pourriez bien vous faire mal au dos… Chose exclue chez La Box à Planter où jardiner est une activité 100% plaisir !

Voici quatre “must-have” pour débuter (avec illustrations de Laetitia notre super graphiste)

1. La houe : l’outil pour “scalper” les herbes

2. La fourche bêche : qui vous permettra de décompacter votre terre sans la retourner. Vous pourrez aussi utiliser une grelinette qui est très pratique mais plus coûteuse.

3. Le croc pour défaire les “grosses mottes”

4. Le râteau pour affiner la terre, la répartir équitablement et la tasser.

Si vous ne souhaitez pas investir dans tous ces outils, n’hésitez pas à demander à vos voisins ! Il existe aussi de formidables plateformes d’échanges entre voisins comme SMIILE. Allez jetez un coup d’oeil, vous pourriez bien en faire usage sans modération !!

Déterminer quel type de terre se trouve dans mon jardin

type de terre

On ne vous apprend rien, il existe sur notre jolie planète bleue, autant de types de sols que de paysages ! Ils varient selon les climats, les régions et les végétations environnantes.

Petit tour d’horizon des différents types de terre…

1. Argileuse

Son aspect : un peu collante, humide et très dur en période de grandes chaleurs.

La terre argileuse fait rire les enfants (quoi ? vous n’avez jamais fait de bataille d’argile ?) mais demande un peu d’attention… Elle est en effet grasse et un peu lourde lorsqu’elle est humide. Préférez donc la travailler lorsqu’elle est sèche. Un bon réflexe à prendre est de la bêcher avant l’hiver.

Mais elle n’a pas que des inconvénients, loin de là ! Elle retient très bien l’eau des arrosages et les apports en engrais naturels !

2. Sableuse

Son aspect : Sol léger qui se réchauffe facilement

Elle est très facile à travailler en toute saison car le sable évite à la terre de se compacter ! Par contre, elle aura une moins bonne rétention d’eau et demandera plus d’arrosage pendant l’été.

Pour bien entretenir une terre sableuse, soyez généreux sur les apports en matières organiques comme le compost et préférez les matières azotés (vos déchets verts : tontes, feuilles etc…).

3. Calcaire

Son aspect : de couleur blanchâtre

Une autre terre facile à travailler et naturellement bien drainée ! Néanmoins, elle aura tendance à être boueuse en temps de pluie (Oh, la gadoue, la gadoue, la gadoue…).

Pour bien la chouchouter, il faudra la bêcher avant l’hiver !

Rassurez-vous, votre terre ne serra jamais entièrement sableuse, argileuse ou calcaire ! Mais mieux la connaître vous permettra de mieux vous en occuper.

Les étapes clés pour bien préparer sa terre

Pour que vous ne soyez pas lâchés dans la nature, nous vous avons préparé une petite “marche à suivre” pour bien préparer le terrain. N’hésitez pas à effectuer cette préparation en musique. Les déhanchés sont fortement conseillés ! Une idée de playlist ? C’est par ici.

1. Défricher la terre

Si le coin de terre que vous souhaitez cultiver est couvert d’herbe, la première chose à faire est de la retirer ! Armé(e) de votre houe, coupez ces herbes folles au plus près du sol dans un mouvement circulaire. On vous l’accorde, il y a un petit côté l”Ankou” dans cette manipulation…

2. Aérer la terre

Ensuite, une fois votre terrain “nu”en apparence, il faudra s’occuper d’ôter les racines et d’aérer la terre ! Pour cela on change “d’arme” et on attrape sa fourche bêche ou sa grelinette !

Une fois équipé(e), aérez votre terre sans la retourner.  Ne pas retourner la terre est une technique utilisée en permaculture et en agrocécologie qui permet de bien préserver son équilibre naturel.

N’hésitez pas à utiliser votre croc pour défaire les grosses mottes de terre.

3. Enrichir la terre

Enrichir ou fertiliser sa terre boostera vos jeunes pousses. Cela consiste à étaler du fumier ou du compost et à laisser votre terre se mélanger à cet apport. La période idéale pour le faire est l’automne.

Vous pouvez aussi enrichir votre terre en cultivant certaines variétés comme le trèfle qui sont des engrais verts.

Attention, les graines ne se sèment pas dans du compost ! Faites donc bien attention à ne pas enrichir à une date trop proche de celles vos semis en pleine terre, ou de votre repiquage. Pour ceux qui ont reçu la box “Pas de salades entre nous”, il est encore temps d’enrichir votre terre, en dose raisonnable, puisque vous ne repiquerez vos plants en pleine terre qu’en mai !

 4. “Po-finer” le tout

La dernière étape, consiste à rendre votre terre “fine” en décompactant les grosses mottes et à répartir la terre de manière égale sur votre terrain. On dit qu’il faut “ameulir” la terre.

Pour cette étape, vos alliés seront le croc et le râteau. Ce dernier permettra d’affiner votre terre, de mettre votre terrain à niveau et de tasser la terre sans vous faire mal au dos !

ratisser la terre

Une fois votre terrain prêt il faudra penser à bien l’organiser pour optimiser la croissance de vos pousses et vos récoltes. On vous dit tout dans quelques jours sur notre blog ! Un petit indice ? Préparer une feuille et un crayon,  vous allez faire des plans… enfin des “plants” !

Votre terre est maintenant prête à donner vie à des cultures délicieuses ! Si vous n’avez pas encore de quoi semer, venez nous rendre visite. Vous pourriez bien craquez pour notre abonnement de graines de saison ou nos coffrets à thème

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

Créer son potager dans son jardin : je prépare le terrain

Retrouvez tous ces photos sur notre Pinterest

A très vite au potager !

Derniers articles

Le plaisir de voir grandir des graines biologiques de qualité sélectionnées pour être semées pendant la saison. Être (vraiment) accompagné pour adopter la main verte, découvrir une surprise jardinage et beaucoup d’émerveillement, le tout à chaque saison…. c’est ça La Box à Planter !