Après Léa, notre responsable presse, on vous dévoile tout sur la graphiste de La Box à Planter, membre de la green team en freelance depuis un an maintenant. Laëtitia nous a donné un véritable coup de “pousse” artistique. On vous emmène en coulisses pour découvrir son travail ! 

portrait et interview de la graphiste de La Box à Planter Laëtitia Brenugat

Quel est ton parcours ? Comment as-tu eu envie de devenir graphiste ?

Déjà, haute comme trois pommes, j’avais cette petite voix créative en moi qui avait besoin de s’exprimer. Plutôt rêveuse et de nature réservée, je passais des heures à couvrir de couleurs mes cahiers de dessin ! Je ne manquais pas d’imagination et pourtant je n’aurais jamais pensé pouvoir un jour en faire mon métier. Suivant les conseils des grandes personnes, je fais alors un parcours plutôt classique et me dirige vers le domaine du tertiaire (quelle idée !).

J’ai réellement découvert le métier de graphiste au cours de mes études alors que je travaillais dans une agence de communication en tant qu’assistante de gestion en alternance. C’était une petite agence ce qui me conférait aussi la casquette d’assistante chef de projet. C’est là que tout a commencé. C’est en travaillant en direct avec l’équipe de créatifs et notamment de graphistes que je me suis rendu compte que je ne me trouvais pas du bon côté des bureaux, ça a été une révélation !

Très vite, j’ai cherché une solution pour me rapprocher de ce domaine. Étant déjà indépendante et devant m’assumer financièrement, ça n’a pas été facile mais j’ai fini par trouver. C’est avec une formation professionnelle d’infographiste/metteur en page que j’ai mis un premier pied dans le métier. Une formation courte mais très technique qui s’est révélée être une très bonne base et un véritable atout pour la suite. Grâce à ce premier bagage, j’ai pu intégrer une seconde formation dans une école. C’était une formation d’un an, un peu plus poussée et plus créative aussi, que j’ai choisi de suivre en contrat de professionnalisation. J’ai eu la chance de tomber sur une agence super chouette, dans laquelle je suis finalement restée cinq années. J’y ai énormément appris, ça a été une expérience formidable.

Pourquoi le freelance ? Pour la gestion de différents projets ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ?

Après cette belle expérience en agence, j’ai eu envie d’un peu plus de liberté. J’ai d’abord suivi une formation en web design pour compléter mon savoir-faire et je me suis lancée pour de bon en freelance. Pouvoir choisir et varier les projets en est l’un des avantages. Pouvoir aménager son temps de travail et adapter sa vie privée à sa vie professionnelle l’est tout autant. C’est une réelle satisfaction de pouvoir suivre et gérer un projet du début à la fin en étant en contact direct avec le client à toutes les étapes de création. Les inconvénients, en ce qui me concerne il y en a peu mais il faut quand même noter l’instabilité qui se fait parfois ressentir. Le travail de longue haleine pour développer et installer sa clientèle. Ou encore les quelques tâches qui sont parfois plus difficiles à aborder pour les « créatifs » notamment le côté commercial, le démarchage… mais tout s’apprend !

graphiste-laetitia

Quelle est selon toi la référence à avoir en terme de graphisme et création ?

Selon moi, il n’y a pas une référence à avoir mais une infinité ! Il faut être curieux de tout et à tout instant. C’est à chacun de se fabriquer son propre terreau pour faire germer l’inspiration et les idées.

As-tu un conseil pour ceux qui souhaitent se lancer dans le graphisme ?

C’est un domaine formidable ! Mais sans cesse en évolution. Il faut donc rester attentif, apprendre encore et toujours. Être à l’affût pour s’adapter aux nouvelles tendances et aux nouveautés technologiques. Il faut surtout penser à chouchouter son « terreau », s’inspirer et se nourrir de tout ce que l’on voit et qui nous entoure !

Pourquoi la Box à Planter ? Ce qui te plaît dans cette entreprise et dans ce qu’elle représente ?

J’ai découvert La Box à Planter via une annonce pour un stage qui a été diffusée dans l’école où je faisais ma formation de web design. C’était il y a un peu plus d’un an et demi. Le descriptif semblait correspondre parfaitement à mon profil et à ce à quoi j’aspirais, un petit tour sur internet pour en découvrir davantage… Et je me suis dit « C’est pour moi ! ». J’ai tout de suite été sous le charme de cette toute jeune start-up si prometteuse. D’abord séduite par son concept, j’étais sensible au projet et j’ai immédiatement perçu toutes les possibilités de choses à faire et à développer. Pouvoir leur apporter un petit coup de « pousse » quel qu’il soit, m’est apparu comme une nécessité. Avec hâte et appréhension j’ai proposé mes services à La Box à Planter. Quelques semaines plus tard je me retrouvais à travailler aux côtés de Julie et Quentin !

Ce qui m’a aussi attirée dans La Box à Planter, c’est ce côté « touche-à-tout » où le statut d’exécutant technique se confond souvent avec celui de créateur. Où chaque avis compte, où la hiérarchie, sans s’effacer totalement, s’estompe et laisse place aux propositions. Tout en stimulant la créativité de chacun. Tout cela couplé à la bonne humeur et la motivation générale donnent vraiment l’impression d’être une pièce maîtresse et indispensable à l’épanouissement de l’entreprise. Un vrai bonheur !

Objets fétiches de Laëtitia Brenugat graphiste de La Box à Planter

Quelles sont tes missions et tâches au sein de l’entreprise ? Raconte nous un peu les étapes de la création d’un livret.

Je suis en charge de tout l’aspect graphique et visuel de La Box à Planter. Livrets, sachets, cartes, stickers, illustrations, habillage du site, visuels pour les réseaux sociaux… Les missions sont variées ! Lorsque je suis arrivée, il y avait déjà des choses existantes, un logo, quelques lignes directrices… Mais il a fallu charter tout ça, apporter une cohérence graphique. Une image qui corresponde à l’esprit et au concept de La Box à Planter. Et notamment, j’ai créé la maquette actuelle du livret qui accompagne chaque box.

Pour la conception d’un livret, une fois le thème de la saison annoncé, on commence toujours par se réunir avec l’équipe pour échanger sur les idées de chacun. Cela donne le ton pour la suite et nous permet d’élaborer un moodboard qui me sert pour le travail de la couverture, le choix des typos, de la gamme chromatique, etc. Pendant ce temps, Léa joue avec les mots, épluche les grimoires et rédige les textes et les super conseils du livret ! Je peux ensuite les mettre en page et faire les petites illustrations pour chaque rubrique. Encore quelques ajustements, le livret passe en relecture et il est fin prêt ! Je prépare les fichiers pour l’impression et c’est parti !

illustration-la-box-a-planter

Où trouves-tu toute cette inspiration ?

L’inspiration se cache absolument partout, alors il faut toujours garder un œil ouvert ! Je suis très curieuse mais aussi contemplative. J’observe toujours ce qui se passe autour de moi et souvent j’y trouve des idées ! Mais il y a aussi de super outils comme Pinterest, Behance, Dribbble et tant d’autres. J’ai aussi beaucoup de livres !

As-tu des projets annexes ou des rêves que tu souhaites concrétiser ?

Une chose est sûre, j’aime mon métier et je souhaite pouvoir m’y épanouir encore longtemps. Continuer à développer mon activité freelance. Voir se réaliser de chouettes projets qui me tiennent à cœur… Faire toujours plus de belles rencontres et vivre de nouvelles aventures graphiques enrichissantes !

N’hésitez pas à consulter le site de notre super graphiste, pour voir tous ses beaux projets ! Merci à Laëtitia d’avoir répondu à toutes ces questions et à très vite pour découvrir un nouveau membre de la green team !

Derniers articles

Le plaisir de voir grandir des graines biologiques de qualité sélectionnées pour être semées pendant la saison. Être (vraiment) accompagné pour adopter la main verte, découvrir une surprise jardinage et beaucoup d’émerveillement, le tout à chaque saison…. c’est ça La Box à Planter !