On se retrouve pour la suite de l’interview de Julie, la fondatrice de La Box à Planter ! Si vous aviez loupé la première partie consacrée à son parcours, retrouvez-la sur le blog. Elle nous parle aujourd’hui de l’entrepreneuriat et de ses petits secrets pour concilier vie personnelle et professionnelle.

Quelle mission préfères-tu dans ton travail ? Au contraire, quelle est celle qui te plaît le moins ?

J’adore la communication. Tout ce qui touche à faire découvrir les coulisses aux abonnés, fédérer une communauté, être transparent et nouer un lien fort avec nos clients… C’est vraiment dans ces fonctions que je m’éclate ! La Box à Planter est un laboratoire pour moi, où je me sens libre de dialoguer avec nos clients sans gêne et secret. Nos valeurs d’ouverture, de transparence et de partage reflètent bien cela !

La paperasse, ça n’est pas ma passion… C’est un peu la réponse classique des entrepreneurs, je manque d’originalité mais devoir perdre mon temps avec l’administration, ça me prend le chou.

réunion avec l'équipe de la box à planter

Qu’est ce qui t’a permis de réussir ? Que cela fonctionne si bien aussi rapidement ?

Je pense que c’est le fait d’avoir été très curieuse les années qui ont précédées : de regarder comment les business models fonctionnaient, comment les start-ups communiquent sur les différents réseaux sociaux, rencontrer des entrepreneurs etc. Je pense que ça fait gagner beaucoup de temps et évite de faire des erreurs par la suite !

Parler de son projet, être curieux, bien s’entourer : ce sont des clés pour faire marcher son projet.

Comment rester toujours motivé malgré les difficultés ?

Il ne faut jamais baisser les bras, c’est sûr ! Je ne sais pas quelle est la recette magique mais je crois que ça ne m’arrive jamais de me démotiver, ou alors ça ne dure qu’une heure ou deux. Ensuite, je pense qu’il faut savoir dire stop quand une journée, la motivation baisse, se ressourcer et revenir le lendemain avec les batteries chargées à bloc !

Interview de la fondatrice sur l'entrepreneuriat

Qu’as-tu retenu aujourd’hui de cette expérience d’entrepreneuriat ?

Des millions de choses ! J’ai l’impression d’avoir appris 20 ans en 2 ans. Parler devant des centaines de personnes sans avoir peur, l’importance de suivre son instinct, savoir bien s’entourer, faire de superbes rencontres, apprendre dans tous les domaines aussi bien financiers, logistiques, marketing, communication…

Je retiens surtout que je me suis trouvée à travers cette expérience : je m’épanouis pleinement dans ce que je fais et ça n’a pas de prix (même si c’est parfois très usant).

Ton secret pour gérer tout cela ? Pour trouver l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ?

Je me réserve une heure chaque matin pour méditer, faire du yoga et lire. Je suis plus ou moins régulière dans ma pratique, et je vois bien les conséquences quand je passe à côté de cette routine.

L’équilibre vie pro et perso n’est pas tout à fait trouvé à vrai dire… Mais j’y travaille. J’essaye de couper complètement le week-end : si mon week-end est bien chargé, j’y arrive sans souci. Si au contraire, je n’ai rien à faire, ou je suis dans le train… je profite de ces instants pour travailler !

Quelles sont les qualités essentielles selon toi, quand on souhaite devenir entrepreneur ?

Je pense qu’être entrepreneur n’est pas donné à tout le monde. C’est un tempérament particulier, animé par une forte envie de faire vivre son projet.

Les gens me disent souvent « j’ai pas l’idée / il me manque l’idée ». L’idée n’est rien. Je vends des graines… je n’ai pas inventé la lune ! Tout est dans l’exécution.

Selon moi, les qualités d’un entrepreneur sont donc la curiosité, la capacité à prendre des risques, régler des problèmes et savoir rebondir, une furieuse envie de changer le monde !

Souhaites-tu être entrepreneur toute ta vie ?

Mille fois oui ! Je pense l’être tout au long de ma vie… peut-être pas sur de grands projets à chaque fois, mais je pense que je ne travaillerai jamais* pour quelqu’un d’autre (même s’il ne faut jamais dire jamais*).

Et vous ? L’entrepreneuriat vous tente ?
Rendez-vous le mois prochain sur le blog pour découvrir les coulisses de La Box à Planter…
En attendant, Julie vous explique en vidéo comment elle a créé La Box à Planter en un mois seulement !

Derniers articles

Le plaisir de voir grandir des graines biologiques de qualité sélectionnées pour être semées pendant la saison. Être (vraiment) accompagné pour adopter la main verte, découvrir une surprise jardinage et beaucoup d’émerveillement, le tout à chaque saison…. c’est ça La Box à Planter !