On ne va pas vous le cacher, le printemps est notre saison préférée au potager ! Le temps des semis à gogo, des repiquages en pagaille, des plants en bonne santé et qui commencent à donner… Si vous commencez à jardiner cette saison, vous avez choisi le bon moment ! Dans cet article, je vous guide pour savoir par quelles missions commencer au potager.

Faire ses propres semis : parier sur les graines au potager

Vous allez me dire, évidemment, La Box à Planter vend des graines et non des plants, donc facile pour moi d’en vanter les mérites… Mais laissez-moi vous expliquer et vous jugerez par vous-même !

Semences La Box à Planter

Plus de transparence

Il va de soi qu’en achetant vos propres graines, vous allez maîtriser le processus de croissance de votre culture de la graine à l’assiette.

Vous saurez dans quelle terre elle a poussé, quels éléments nutritifs lui ont été donné, quels traitements elle a subi… Vous éviterez également toutes les maladies qui peuvent apparaître dans les serres des pépinières et faire des ravages. Parfois, certains champignons se cachent dans la terre ou les racines de votre plant et passent inaperçus à l’achat.

Bref, si vous faites les choses de la bonne manière, votre petite graine bio donnera un beau plant bio puis un aromate, une fleur, un fruit ou un légume bio, pas de doute possible !

Des cultures plus costaudes

Les végétaux sont comme nous : ils ont besoin de s’acclimater à l’environnement dans lequel ils vont grandir et passer toute leur vie. Si vous semez une graine, le plant se familiarise avec le milieu dans lequel il va évoluer pendant toute sa croissance. Il deviendra ainsi plus robuste et plus résistant aux conditions météorologiques difficiles (le vent d’ouest par chez moi, par exemple) et aux maladies du coin.

De plus, certains plants que l’on trouve en jardinerie sont élevés dans des serres pendant tout le début de leur croissance. Ils vont donc prendre un sacré coup de pelle en sortant de leur nid douillet quand vous allez les acheter et les mettre dehors.

Si toutefois vous n’êtes pas convaincu·e et que vous souhaitez tout de même acheter des plants, pensez à le faire dans des pépinières locales ou sur les étals de votre marché de quartier !

Des graines pour toute la vie

Parmi les raisons pour lesquelles je vous conseille de faire vos propres plants, il y a celle de l’autonomie. En effet, nos graines sont toutes biologiques, françaises mais aussi reproductibles. Cela veut dire qu’en produisant, par exemple, votre plant de calendula, vous allez avoir de superbes fleurs mais en plus, elles vont produire des graines par dizaines une fois fanées à la fin de l’été !

C’est le cas pour quasiment toutes les cultures, en achetant un petit sachet de graines, vous deviendrez ainsi votre propre semencier·ère pour les années à venir.

Quels légumes planter au printemps ?

Il y a tant de choses à semer… C’est parfois compliqué de s’y retrouver. Voici une petite liste (non-exhaustive) de mes chou-choux au potager :

  • des aromates

C’est par là que tout commence, selon moi (et pas que !). Basilic, sauge, persil, ciboulette, coriandre… On n’a pas besoin d’une grande surface pour s’y mettre, ce sont des semis plutôt simples et satisfaisants. Bref, pas d’excuse pour ne pas mettre la main à la terre !
Si vous êtes convaincu·e, nous avons d’ailleurs le coffret pensé spécifiquement en ce sens.

Coffret jardinage aromate La Box à Planter
  • des radis

C’est une culture rapide et facile. En 3 à 4 semaines, vous pourrez croquer dans vos premiers légumes faits à la maison, ça donne envie non ? Vous pouvez même vous y mettre avec vos enfants si le cœur vous en dit ! Il vous faut juste un pot suffisamment profond (une vingtaine de centimètres minimum) et les graines qui vont bien.

Un légume dont on a toujours besoin dans son frigo… Et si vous l’aviez sur votre balcon ou dans votre jardin directement ? Je réalise des semis toutes les 2 ou 3 semaines pour toujours avoir une salade à couper sous la main. Le semis demande un peu de patience (j’en parle d’ailleurs ici) mais ça vaut le coup !

Vous pouvez même le faire sur un rebord de fenêtre dans une simple jardinière, pratique ! C’est une culture qui donne le moral et qui égaye le quotidien, pas de raison de s’en priver. On a d’ailleurs plein de variétés de graines fleuries sur notre boutique en ligne !

Fleurs au potager La Box à Planter

Amender son potager

Avec l’automne, c’est LA bonne période pour venir nourrir le sol de votre potager et apporter de la matière organique en profondeur et dans le temps. Que vous cultiviez en pots ou dans un jardin, votre terre a besoin de vous.

Mieux jardiner grâce au compost

Vous avez déjà dû le lire à maintes reprises, le compost c’est le véritable or noir au potager. On le dose en général à raison de 5 kg par mètre carré de potager. Et je mets un gros point d’attention sur le fait qu’il ne sert à rien de l’enfouir dans la terre. Mieux vaut le déposer à la surface ou vous pouvez aussi le mélanger aux 5 premiers centimètres de votre sol. Pourquoi ? Les vers de terre ont besoin d’oxygène pour vivre et se trouvent donc dans la strate supérieure de votre potager, c’est là qu’ils viendront se régaler de votre compost.

D’ailleurs, vous pouvez même envisager un compostage de surface en disséminant des déchets de cuisine ou des débris de culture directement sur les zones cultivées. Les végétaux abimés intéressent beaucoup plus les limaces que ceux en pleine santé, bon moyen de protéger vos plants !

Il y a maintenant de nombreux composteurs collectifs dans les municipalités, même en ville. Certaines personnes proposent du compost à venir récupérer chez elles gratuitement sur des sites de troc. N’hésitez pas à mener l’enquête !

Si vous n’avez pas la chance d’avoir accès à un compost, on propose un lombricompost de très bonne qualité sur notre boutique.

Couvrir son potager au printemps

Une règle à retenir : ne pas laisser un sol à nu. Alors oui, au printemps, si on paille le sol on a plus de chance d’inviter les limaces et autres rampants au potager, c’est une vérité. Mais pour cela, veillez à ne pas pailler jusqu’aux pieds de vos cultures et à laisser un petit collet vide. Vous pouvez également mettre des fougères et/ou des coquilles d’œufs aux pieds de vos cultures pour décourager les gastéropodes de s’y attaquer.

Pour pailler, je vous conseille d’utiliser ce que vous avez sous la main pour respecter notre devise “Jardiner sans un radis en poche“. Sur mon balcon, j’utilise les feuilles mortes de mes plantes d’intérieur, des coquilles de noix ou de pistaches (non traitées !) ou même des morceaux de carton (sans encre). Au jardin, j’opte pour les feuilles mortes du chemin boisé en face de la maison et le foin récupéré à la ferme voisine. Le foin est, de loin, le meilleur paillis selon moi.

Paillage au potager La Box à Planter

J’espère que cet article saura vous accompagner tout au long du printemps dans votre potager. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à la poser en commentaires juste en-dessous ou à nous adresser un mail à : [email protected] !

Derniers articles

Le plaisir de voir grandir des graines biologiques de qualité sélectionnées pour être semées pendant la saison.
Être (vraiment) accompagné pour adopter la main verte, découvrir des accessoires malins, et beaucoup d’émerveillement…. c’est ça La Box à Planter !