“J’ai des petits problèmes dans mes plantations… Pourquoi ça pousse pas ?” Rien ne pousse dans votre potager et vous ne savez plus quoi faire ? Vous trouverez forcément la réponse à toutes vos questions dans cet article. Let’s go l’artichaut!

Exposition et chaleur : légumes et fleurs ne poussent pas ?

Légume-fruit piment rouge

L’exposition de vos plantations

La lumière est indispensable au bon développement des plantes. C’est pour cela qu’il faut veiller à disposer correctement vos plantations dans votre jardin/sur votre balcon/terrasse.  Il faut en effet veiller à ce que l’ombre d’une plante ne gêne pas la croissance d’une autre. Vous n’êtes pas encore abonné.e.s ? Choisissez la durée qui vous convient juste ci-dessous !

Et pour tout savoir sur comment organiser mon potager bio,
cliquez ici !

“Comment faire si mon potager est à l’ombre ?”

Malheureusement, si votre potager ou votre balcon est complètement à l’ombre, il est impossible d’y faire pousser des légumes-fruits. En effet, tomates, aubergines, poivrons, courgettes, etc. ont besoin de soleil direct pour mûrir. En revanche, si votre coin potager est exposé mi-ombre, mi-soleil (avec 2 à 6h d’ensoleillement indirect dans la journée), vous allez pouvoir cultiver des légumes-feuilles et des légumes-racines. Par exemple roquette, betterave, choux, carotte, céleri, salade, épinards,  radis, ciboule, oseille, navet, haricots… Et les aromates ? Basilic, cerfeuil, ciboulette, menthe et persil se plairont bien à l’ombre ! Sinon, vous pouvez même les cultiver en intérieur grâce à notre coffret Jardin d’Aromates ci-dessous.

La chaleur : l’amie de vos plants

En hiver, on constate que les plantes se développent très peu. En effet, la chaleur est indispensable à leur croissance. Alors, pour favoriser leur développement, il est important de veiller à la conservation de la chaleur. Pour cela, vous pouvez mettre en place des serres ou des voiles de forçage en hiver. Ou encore opter pour une solution plus écologique : le paillage. Dans l’idée, il faudrait que la terre ait toujours une température minimum de 12 degrés. Néanmoins, beaucoup de semis se font dans un premier temps en intérieur pour être sûr.e que la chaleur nécessaire soit au rendez-vous. Pour semer en extérieur ou repiquer ses semis, il faut souvent attendre que les saints de glace soient passés (mi-mai).

Arrosage et paillage au potager

Jeunes pousses de menthe réglisse

“À quelle fréquence arroser mes plantations ?”

Les besoins en eau varient en fonction des variétés. De plus, c’est grâce à la capacité de rétention du sol ou du terreau choisi que les plantes peuvent étancher leur soif. Si vous cultivez en pots, il est donc important de choisir un terreau de qualité. L’idéal étant de choisir un terreau avec une capacité de rétention d’eau de minimum 60 % (65 % c’est l’idéal). Pour préserver l’humidité dans le sol, l’arrosage est évidemment la première étape à suivre. À chaque saison, en plus du plan de semis, nous envoyons par mail un petit mémo qui récapitule tous les besoins de vos variétés (arrosage, exposition…). Découvrez tous les pots en géotextile par ici :

Conseil pour vos semis : il ne faut pas que le terreau soit détrempé sinon cela peut provoquer la pourriture des plants. Toutefois, leurs racines étant peu développées, la sécheresse peut également les faire mourir. Pour éviter cela, le mieux est d’arroser “par le bas”, c’est à dire en remplissant la soucoupe sous vos pots ou en trempant vos pots quelques heures dans un bol rempli d’eau. Ensuite, jetez l’excédent d’eau qui n’a pas été absorbé.

Astuce bis : arrosez au pied de vos plantations pour éviter le développement de certains champignons comme le mildiou.

Conseil bis bis : attention, si les feuilles jaunissent, cela peut aussi vouloir dire que vos pousses ont trop à boire…

Astuce bis bis bis : non, on rigole 😉

“Comment pailler mon potager ?”

Le paillage est une très bonne méthode pour garder l’humidité du sol, le protéger contre la chaleur, le froid mais aussi les envahisseurs. C’est aussi un excellent moyen de nourrir votre sol. Tous nos conseils et astuces pour pailler votre potager sont ici !

“Comment savoir si j’arrose suffisamment ?”

Pour savoir quand il faut arroser, c’est finalement assez simple. Lorsque vous appuyez sur la terre et qu’elle libère de l’eau, votre sol est trop humide.
Si au contraire, la terre est simplement humide, sans libérer d’eau, l’humidité est correcte. Enfin, si la terre est claire et qu’elle ressemble à de la poudre, elle est trop sèche. Il faut alors arroser.
La clef du succès ? Toujours laisser la terre sécher entre deux arrosages.

La composition de la terre pour une bonne pousse des légumes

Homme sème des graines bio au potager

Quand on y réfléchit bien, il est assez facile de reconnaître un sol propice à notre potager. Il s’agit d’une terre plutôt noire, facile à travailler et à l’aspect grumeleux. Souvent, en agriculture, on recommande de labourer le sol pour le rendre fertile. Hors, chez La Box à Planter, nous prônons des techniques plus naturelles inspirées de la permaculture. Alors, pour éviter de trop travailler le sol, nous préférons laisser faire la nature et ne pas déranger la faune qui vit dans notre sol. Il est donc préférable d’apporter de la matière organique pour nourrir la terre (compost, paillage…).

Si votre terre est vraiment infertile, vous pouvez opter pour la technique du potager en lasagnes.

“Comment faire si ma terre est trop argileuse ?”

Si votre terre est trop argileuse, il va falloir permettre à la matière organique de se décomposer sur place. Pour rétablir la structure du sol, il est possible par exemple de laisser les restes de culture sur et dans le sol après la récolte (faucher les haricots, laisser les feuilles de betteraves…). Vous pouvez également opter pour le paillage organique. Maintenir une couverture organique vivante (cultures, engrais verts) ou morte (paillis) sur les sols en permanence permet d’éviter leur lessivage par les pluies et permet donc à l’humus de rester en place.

“Comment faire si ma terre est trop sableuse ?”

Si votre terre est trop sableuse, il va falloir semer des engrais verts comme l’avoine ou le trèfle par exemple. Une fois qu’il a poussé, enfouissez-le sous terre et laissez la magie opérer.

Autrement, si votre sol est vraiment trop sableux, vous pouvez cultiver des champs de carottes (elles adorent le sable !) et en distribuer aux voisins 😉

“Mes plants restent petits et les feuilles jaunissent. Pourquoi ?”

C’est le signe que vos plants sont dans un terreau trop pauvre et pas assez fertile. Donnez-leur de l’engrais riche en azote ou du purin d’ortie pour nourrir votre terre.

Problèmes avec les semis

Jeunes pousses dans des pots en géotextile

“Rien ne pousse !”

Si au bout de 7 à 10 jours rien ne pousse dans votre terreau, c’est qu’il y a un problème de germination des graines.

Il peut y avoir deux explications. La première : vos semences étaient périmées…  Vérifiez la date sur les sachets. En général, les graines se conservent (dans de bonnes conditions, c’est à dire à l’abri de la lumière et de l’humidité) environ 2 à 3 ans.

La seconde : vos graines ont pourri sur place car vous avez trop arrosé le terreau. Il faut que la terre soit humide en permanence, mais à peine humide ! Je vois renvoie vers le paragraphe sur l’arrosage 😉

Aidez-vous d’un calendrier pour ne rien oublier !

“Pourquoi mes semis lèvent puis meurent ?”

Si vos semis lèvent puis meurent, c’est qu’il fait probablement trop froid. En effet, en dessous de 10 degrés, la croissance des plantules s’arrête. Il faut donc veiller à maintenir une température constante de 18 à 20 degrés. Ensuite, on vous recommande de vaporiser la terre matin et soir jusqu’à ce que les semis lèvent. Une fois levés, réduisez l’arrosage à une ou deux fois par semaine. Laissez bien sécher la terre entre deux arrosages.

Si avec ces conseils, vos semis meurent toujours, cela peut être la fonte des semis, une maladie due à un champignon. Pour y remédier, le mieux est de recommencer vos semis dans une nouvelle terre. Faites attention à ne pas trop arroser (cela favorise le développement des maladies).

Dernier conseil : saupoudrez du charbon de bois en poudre sur votre terre pour éviter la fonte des semis.

“Mes semis filent. Que faire ?”

Si vos semis filent, c’est probablement qu’ils n’ont pas assez de soleil ou de chaleur. Les plantules filent vers le haut pour chercher la lumière et se fragilisent. C’est donc le décalage entre chaleur et luminosité qui perturbe les plants. Voici l’astuce pour remédier à ce problème ! Dès que vos plants commencent à germer, mettez-les dans un lieu frais la nuit (jusqu’à 5 degrés minimum). En effet, en journée, il y a suffisamment de lumière donc les plants ne cherchent pas la lumière. En revanche, pendant la nuit, ils filent vers le haut pour trouver la lumière. Ainsi, en mettant vos plantations au frais pendant la nuit, elles arrêtent de pousser et ne filent plus !

“Mes semis filent quand même ! Help !”

Si vos semis sont déjà assez forts, vous pouvez les repiquer en pleine terre ou dans un nouveau godet plus grand. Arrosez bien la terre, remplissez un nouveau godet, repiquez le plantule et “enfouissez” la tige 2 cm sous les premières feuilles. Optez toujours pour un terreau “spécial semis” de bonne qualité (exit le terreau universel !).

“Mes animaux dévorent mes semis. Comment les empêcher ?”

Les oiseaux

Les oiseaux mangent vos semis ? Mettez en place des voilages pour les empêcher d’accéder à vos plantations.

Répulsif contre les chats au potager

Les chats ou les chiens

Les chats viennent gratter vos plantations ? Les odeurs fortes ont tendance à repousser les chats : versez du poivre, des huiles essentielles (agrumes notamment : citron, orange, pamplemousse) ou de la moutarde au pied de vos plants. Sinon, mettez un grillage autour de votre potager pour leur empêcher l’accès (ou du moins essayer !).

Les escargots et limaces

Sachet de graines bio de cerfeuil

Que faire pour éloigner les gastéropodes ? Les escargots ont en horreur le cerfeuil et le marc de café. Saupoudrez du marc de café au pied de vos cultures, plantez du cerfeuil autour d’elles ou bien versez quelques gouttes d’huile essentielle de cerfeuil à leur pied.

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

Pourquoi ça ne pousse pas ?

Si avec tous ces conseils, vous ne parvenez toujours pas à faire pousser vos graines… Adoptez un cactus ? 😉 Non, on blague ! Envoyez-nous un petit mot ou laissez un commentaire, on verra ce qu’on peut faire pour vous ! À bientôt 🙂

Derniers articles

Le plaisir de voir grandir des graines biologiques de qualité sélectionnées pour être semées pendant la saison. Être (vraiment) accompagné pour adopter la main verte, découvrir une surprise jardinage et beaucoup d’émerveillement, le tout à chaque saison…. c’est ça La Box à Planter !