S’il est possible de récolter au potager toute l’année, le festival des récoltes en nombre a généralement lieu de juin à septembre. C’est le fruit de votre travail et la récompense de parfois presque une année de jardinage ! On cueille, on coupe, on taille… Aussi, on déguste, on cuisine, on conserve. Mais quand et comment récolter tous ces légumes ? On vous dit toutes les informations à ne pas louper dans cet article !

Quand récolter ses légumes ?

Comment savoir si les fruits et légumes sont mûrs ?

La grande question que se pose tou·te·s les mains vertes ! Pas facile facile et il n’y a pas de grande vérité à ce sujet, pour tout vous dire… Selon moi 3 points sont importants pour cueillir au moment voulu :

  • l’observation de votre potager : je vous le dis souvent mais il est primordial de se fier à ce que l’on voit au potager. Si les légumes manquent d’eau, les feuilles se rabougrissent. Si vous tardez à récolter, les légumes noircissent… Bref, ouvrez l’œil, c’est la seule information bonne à prendre en compte !
  • votre expérience : si ce n’est pas votre premier potager, fiez-vous à vos récoltes précédentes. Évidemment, chaque année, la météo fluctue et modifie légèrement le calendrier, mais pas de beaucoup.
  • les connaissances acquises par le biais de lectures de livres, d’articles ou encore de vidéos… N’hésitez pas à aller voir chez les autres à quoi ressemblent leurs légumes arrivés à maturité, à surveiller les comptes Instagram de vos jardinier·ère·s préféré·e·s, bref soyez curieu·x·se !

À quel moment de la journée procéder ?

Généralement, on privilégie le matin pour la cueillette et la récolte. Déjà, pour ne pas subir nous-même de trop fortes chaleurs pendant l’opération, puis pour garder les récoltes dans le meilleur état possible et éviter qu’elles ne flétrissent trop rapidement.

De plus, il est important de cueillir par temps sec car l’humidité présente sur les fruits, légumes et aromates risqueraient de poser des soucis au moment de la conservation.

Comment récolter ses légumes ?

Quels gestes adopter pour une récolte idéale ?

Vos gestes doivent être précis et assurés, même si vous n’avez pas trop confiance en ce que vous faites. Cela évitera les chocs, les chutes et les blessures à vos petits trésors.

Les méthodes de cueillette diffèrent selon les variétés. Une donnée à prendre en compte : la taille du pédoncule (la queue) du fruit ou du légume que vous cueillez.

  • Pédoncule court (comme la pomme ou la tomate par exemple) : saisissez le fruit ou le légume et pivotez-le légèrement jusqu’à ce qu’il se décroche de lui-même. S’il résiste trop, c’est qu’il n’est pas l’heure, tout simplement !
    Petit exception : s’il s’agit de fruits en grappe (comme des tomates par exemple) privilégiez de couper la grappe entière plutôt que les fruits un à un.
  • Pédoncule dur (comme la courgette ou le chou-fleur par exemple) : vous pouvez adopter la technique précédente mais elle s’avère plus compliqué avec ces fruits et légumes. Je vous conseille tout simplement d’apporter un couteau qui coupe bien au potager et de récolter grâce à lui !
  • Légumes feuilles : le couteau sera aussi votre meilleur ami pour les récoltes de salades, de blettes, d’épinards…
  • Pédoncule long (comme le haricot ou le poivron par exemple) : prenez le fruit ou le légume dans votre main et récoltez-le en faisant un mouvement vers le haut pour le couper. Même histoire : s’il ne vient pas, c’est qu’il n’est pas arrivé à maturité !
  • Légumes racines (comme les radis ou les pommes de terre par exemple) : cette fois, il vous faudra extraire les légumes de terre. Soit en attrapant et en tirant tout simplement la tige si elle est visible, soit en grattant le sol et en les déterrant, s’ils sont enfouis !

Avec quels outils doit-on récolter ses légumes ?

A-t-on vraiment besoin d’outils adaptés au potager ? Si vous nous connaissez un minimum, vous savez qu’on est adeptes du jardinage sans un radis en poche, à La Box à Planter.

Vous pouvez toutefois vous munir d’une paire de gants de jardinage, si vous le souhaitez. Certaines cueillettes, notamment celle des tomates, ne laissent pas les mains toutes propres…

Un contenant est toujours nécessaire, surtout si les récoltes sont nombreuses ! Un panier en osier, c’est carrément la classe… Mais un simple saladier ou un cabas réutilisable feront très bien l’affaire !

Et, évidemment, on ne peut que vous conseiller notre outil fétiche pour la cueillette : un sécateur ! Cela évite de blesser les tiges en place et les protège d’éventuelles blessures et maladies.
Si cela ne vous attire pas particulièrement, un bon couteau de votre cuisine fera très bien le job.

J’espère que cet article vous servira à ne pas faire d’erreurs quant à la récolte des fruits de tous vos efforts… Mais rassurez-vous, vous ne pouvez pas vraiment vous planter.

Bonne récolte à vous et surtout, régalez-vous bien !

Pssst, si vous vous posez des questions quant à la conservation de vos légumes, un autre article de notre super blog en parle à merveille juste ici ! Et n’hésitez pas à nous poser vos questions en commentaires ou sur nos réseaux.

À très vite pour un prochain article de jardinage et de saison !

Derniers articles

Le plaisir de voir grandir des graines biologiques de qualité sélectionnées pour être semées pendant la saison. Être (vraiment) accompagné pour adopter la main verte, découvrir une surprise jardinage et beaucoup d’émerveillement, le tout à chaque saison…. c’est ça La Box à Planter !